Pêche au Black Bass : la pêche de compétition par excellence

Pêche au Black Bass

Depuis quelque temps, la pêche en eau douce est une activité fortement prisée des Français. Il faut bien l’admettre, la pêche est une activité tranquille et apaisante et qui apporte son lot d’adrénaline. La pêche de compétition constitue pour pêcheurs français une finalité et un objectif précieux. C’est une activité légale qui réunit des centaines de passionnés de pêche, amateurs et/ou professionnels en France et ailleurs en Europe.

Pour pêcher en France, les zones de pêches de compétition restent notamment le Lac Léman, le Lac de Monteynard, le Lac du Bourget, le Lac d’Annecy, la Loire, le Saône et le Rhône. Mais encore faut-il savoir que pécher et comment gagner une compétition…

Selon la région et la rivière que vous choisissez, il faut savoir que certaines espèces de poissons sont plus abondantes que d’autres. Parmi ces diversités, vous avez le sandre, le brochet, la perche, la truite, le barbeau, la carpe, l’ablette, la tanche, l’anguille ou encore le goujon. Le Black Bass n’est pas comme les autres espèces aussi répandus dans les eaux douces de France. Même si certaines régions possèdent une densité plus importante, ce carnassier est plutôt rare et sa population disparate. C’est ce qui fait de ce poisson une espèce précieuse et donc particulièrement adapté aux pêches de compétition.

Le Black Bass, un poisson qui sait se faire rare

On le disait le Black Bass est une espèce de poisson rare, ce qui en fait le poisson de sport d’eau douce le plus recherché sur la planète. Partout dans le monde des compétitions ont lieu pour récompenser le meilleur pêcheur de Black Bass. On en dénombre quelques 30 millions qui pratiquent la pêche au Black Bass autour du globe. C’est aussi le poisson qui génère le plus chiffre d’affaire.

Black Bass

Originaire du continent nord-américain, l’appellation Black Bass regroupe en réalité 3 espèces principales : le black bass à grande bouche (Micropteus salmoïdes), le bass tacheté ou spotted bass (Micropterus punctulatus) et le bass à petite bouche ou smallie (Micropteurs dolomieu). Plus présent en Amérique du Nord, son continent d’origine, on le trouve aussi en Europe, en Italie, au Portugal et en Espagne principalement, et aussi en France et en Croatie mais de manière beaucoup plus sporadique. Quelques spots existent aussi en sud de l’Afrique et en Asie du Sud-Est.

De prime abord, le Black Bass a tout d’une pêche compliquée et réservée à une élite, des pêcheurs expérimentés avec beaucoup de moyens techniques. Le débutant doit en effet passer par une petite phase d’apprentissage pour comprendre comment ce poisson vit. Le plus difficile reste de le repérer car une fois localisé c’est un poisson qui se capture finalement très bien.

Malgré tout, la pêche au Black Bass bénéficie d’une image souvent faussée de pêche élitiste. A cause notamment des nombreuses compétitions et du matériel sophistiqué de certains professionnels, cette pêche paraît réservée aux pêcheurs fortunés.

Quoi qu’il en soit, cette discipline attire énormément, elle déchaîne un peu partout les passions. Et pour cause, outre la magnificence de la discipline même, il y a le fait de pouvoir déguster de beaux et gros poissons succulents.

Comment se préparer à une compétition de pêche ?

Pour pouvoir entrer en compétition de la pêche de Black Bass, c’est un peu différent. Il est relativement important de disposer des matériels adéquats et de bien choisir le moment idéal. Les spécialistes du domaine attestent, en effet, du fait que pêcher en rivière et celle du Black Bass n’est pas donné à tout le monde.

Aussi, il faut les bons matériels à savoir le fil de pêche, l’hameçon et l’appât. Ces équipements intercèdent considérablement sur votre manière de pécher et le résultat que vous attendez. Pour pêcher un gros Black Bass, il faudra par exemple penser à utiliser un fil de pêche épais pour ne pas casser au moment de retirer le poisson de l’eau.

Le choix de l’appât compte énormément pour performer dans ce sport. Le ver de terre, l’asticot, le leurre, le vif… doivent coïncider avec votre objectif principal. La pêche en bass boat est également une autre pratique avantageuse de par le fait que les poissons sont plus faciles à trouver.

Dans cette course à l’équipement, ce marché a vu depuis quelques années la matériel devenir de plus en plus sophistiqué, à l’image des bateaux conçus pour la pratique de la pêche au bass. Le dernier né des bateaux de la marque Rigiflex, l’Aqua Bass Boat 370 en est la parfaite illustration. Coffres de rangement étanches, vivier intégré, protections spécifiques, et la possibilité d’intégrer facilement du matériel électronique comme des sondeurs de pêche.

Une compétition sur plusieurs jours

Quand vous décidez de pêcher du Black Bass en compétition, il faut compter plusieurs jours. Généralement, les règles d’une compétition de pêche prévoient 3 à 4, voire 5 jours de pêche en fonction de la saison et du choix de la rivière.

Pour se faire réellement plaisir et apprécier convenablement votre instant de pêche, il est conseillé de trouver un hébergement à proximité. Celui-ci doit être calme et peut éventuellement proposer d’autres activités qui pourraient vous plaire.

Différents prestataires d’hébergement sont généralement accessibles dans ces endroits où peuvent se dérouler les pêches de compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :